CALEB LANDRY JONES -  Gadzooks Vol.1

CALEB LANDRY JONES - Gadzooks Vol.1

Prix régulier €24,00 Épargnez Liquid error (product-template line 120): Computation results to '-Infinity'%
/

4 en stock

L’ARTISTE TEXAN LIVRE UN 2ÈME ALBUM NÉO-PSYCHÉ CRÉATIF ET PASSIONANT

Caleb Landry Jones est un créateur perpétuel. D'origine texane, il s'est fait connaître en tant qu'acteur - X-Men : Le Commencement, Three Billboards : Les Panneaux de la Vengeance et plus récemment lauréat du Prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes 2021 pour Nitram - mais la musique est peut-être son premier amour, et sa source de plus grand confort. Une rencontre fortuite avec le célèbre Jim Jarmusch l'a amené dans l'orbite du label Sacred Bones qui a sorti The Mother Stone, le premier album de Caleb, en 2020. Psychédélique sans être rétro, ce voyage indulgent en roue libre a été acclamé par la critique, mais masquait un secret - il avait déjà terminé un autre album. Tournant le film dystopique Finch aux côtés de Tom Hanks, Caleb s'est retrouvé à écrire pendant ces longues soirées après le tournage dans divers endroits du Nouveau-Mexique, consacrant ses heures libres à être créatif. Que ce soit un dessin ou une chanson, Caleb ressent le besoin de créer pour ne pas avoir l'impression de perdre son temps. Avec ses facultés créatives en feu, il savait qu'il devait retourner directement en studio lorsque le tournage s'est arrêté. Reprenant la même équipe qui a travaillé sur The Mother Stone, dont le producteur Nic Jodoin, il s’est retrouvé dans l'élégant Valentine Recording Studio à Los Angeles, un studio chargé d'histoire - de Bing Crosby à Frank Zappa. Gadzooks Vol. 1 est différent de tout ce que vous avez entendu auparavant - les comparaisons vont du chef-d'œuvre fracturé Oar de Skip Spence, au troubadour Robyn Hitchcock, en passant par les humeurs noires de John Lennon sur The White Album et le surréalisme caustique de Frank Zappa. Enregistrant sur bande, Caleb a piraté chaque prise pour réassembler les chansons comme des diagrammes d'Escher. Faisant partie d'un flot de créativité - comme son titre l'indique, une seconde moitié de cet album est déjà à l'horizon - Gadzooks Vol. 1 est passionnant, choquant et merveilleusement divertissant. Chaque chanson commence et se termine dans des lieux tout à fait uniques, souvent totalement séparés les uns des autres.